Annonce

VOTRE COMPTE SERA VALIDE ET OUVERT APRES VÉRIFICATION DES RENSEIGNEMENTS DEMANDES CI DESSOUS. SINON VOUS RESTEREZ "VISITEUR" ET VOUS NE POURREZ PAS PARTICIPER A LA VIE DU FORUM. Merci de bien vouloir créer votre "signature" avec nom et prénom assez rapidement. Pour cela aller dans "profil" ensuite remplir les renseignements dans "principal",puis "personnel" et "personnalité". Tous ces indications sont obligatoires. Ceci est notre règle de base. (Ce qui ne vous empêche pas d'avoir votre pseudo bien évidemment !). . @ tout de suite sur le forum !

#1 29-10-2013 13:39:50

Michel le pêcheur
super-predator
Lieu : Nemours...
Inscription : 19-04-2012
Messages : 925
Site Web

Histoire de causer...

J' adore la cuillère, les cranks, et, en règle générale, les leurres Pif-Paf...Je suis un être simple!
Aussi, quand, en feuilletant mon # 50, enfin arrivé, je suis tombé sur un article, consacré au Crank, préfacé d' une citation du Vinci m' autorisant à faire passer mon incompétence brouillonne pour le nec plus ultra de la subtilité, et, cerise on ze cake, écrit par Môssieur Dudu-le-Breuil, himself...J' avais, mine de rien, trouvé le Graal!
J' aurais pu partir dans un panégérique du personnage, mais, depuis que ma compagne, lisant par-dessus mon épaule ( Ce que je déteste...! ), s' est crue obligée de déclarer: " Il est mignon, ce mec...! ", j' ai le front qui me démange...J' aurais pu lui répondre qu' elle avait un goût de chiotte, mais, bien que peu subtil, je suis pas, nan plus, complétement con!
Me voilà donc en train de lire un article de l' ex-futur amant, virtuel, de ma meuf, m' expliquant ce que je fais depuis que ce brave Rapala a sculpté son premier FatRap...Si on ajoute que mon objectivité, en matière de pêche, avoisine celle d' un fondé de pouv', en AG d' actionnaires, vous ne serez pas surpris de ce qui va suivre!
Vous me connaissez, je suis un mutant...Je raccourcis mes poignées de canne, qui descendent pas au-dessous du 220 ( Les cannes, pas les poignées...! ), j' utilise du nylon, je pêche rarement en bassine, et depuis que ma barque, oubliée, il y a 30 ans, dans un bosquet, doit se balader à 40m du sol, je pêche, du bord, les égouts...De 2eme Cat, principalement, même si il m' arrive de viander un parcours-Bobos à truites-porcif, des environs!
Atypique, quoi...Ou nul-à-donf, pour les esthètes ( de noeud Palomar...), qui donnent dans le micro-jig, en verticale de biais!
Ce qui m' a fait concilliant, ouvert, détendu, et sans préjugés ( Désolé, les filles...Je suis sur-bouqué! )...Mais faut pas déconner!
Bref, l' article du père Dubreuil me fait me sentir moins seul: moi, qui passe mes journées à biner le fond du canal ( Et, moins souvent parce que plus cher, le Loing...! ), au Cluun 3.5, ou/et, au D-to Rapalou, je ne pouvais que plussoyer 10+...À quelques exceptions près, comme de bien entendu!
D' abord, et avant tout, j' ai cru tomber raide de mon fauteuil X-Gamer-Mega-Plus de compet', si je ne l' avais déja été...Raide!
En 2013, à l' heure des écrans aussi tactiles que ma petite boulangère, des chefs-d' oeuvre de créativité économico-publicitaires, qui pandeloquent au bout de nos cables...Qu' on puisse ressortir, pour justifier de ses choix, l' inénarrable ( Et, néanmoins, abominaffreux! ) " Angle droit ", qui serait, au moulin à tambour fixe, ce que sont les Louboutin de l' autre fiotte de Grec en jupette...Ca me déchenille! ( " Le talon d' achille..", me souffle mon diable perso, qui  squatte mon épaule droite, ayant quelques doutes sur vos capacités intellectuelles...Ne l' écoutez pas: y se drogue! )
Passe encore pour les Parkinsonniens, incapables de modérer leur ardeur à maniveler à donf, et qui, donc, devraient s' appuyer des ratio de corbillard, plutôt que de freiner sur la coke, mais venir prétexter de l' insupportable d' un coude, pour maîtriser la nage d' un mini-boulet, à la langue bien pendue ( Vous comprenez pourquoi j' adore le crank, maintenant...!? ), c' est, carrément, ce qui s' apparente à une, quasi, " remontée d' acide "...Si j' avais, jamais, expérimenté la chose!
Moi, je veux bien croire que mon comportement de pêcheur cosmique me pousse à des pratiques qui frisent le vaudou, mais, en régle générale, je me sers d' une canne ( Spinnin'...Normale, quoi! ), et, si je veux en retirer la substantifique moelle ( On va préciser: son action, sa puissance, sa flexibilité...Qui font tout l' intérêt de l' objet! ), je pêche, souvent, de côté, ou verticalement ( Moins souvent, ça force le leurre à une (trop) rapide remontée...J' hallucine, ou j' ai l' impression d' être revenu à la Communale!? )...et LÀ, devant mes yeux émerveillés, se forme comme une courbure de la regtilignité de ma ligne!
Et pour dire les choses simplement, cette courbure semble s' apparenter, sans barguigner plus avant, à ce qu' on appelle, communément, un ANGLE!
Moins obtus, que je serais supposé l' être, mais suffisamment droit, pour faire la nique au suivant...Celui qui sert à ENROULER le fil, après que la canne ait joué son rôle de tampon! Qui plus est, le Progrés n' ayant pas de répit, un p'tit malin a doté, depuis quelques temps, déja, une chiotte roulette qui facilite, grandement, le processus!
" Comparaison n' est pas raison ", et hisser un paquebot sur une remorque s' apparente que de très loin, à la pêche au crank...En fait, c' est tout le paragraphe que l' ami Dubreuil aurait dû squizzer: c' est sûr que se faire Le Ventoux, ou le Tourmalet, sur un Revo, ou un Calais, ça doit être chiant...Mais pas moins qu' en Stella! ( Mais j' ai pas de Calais...Hihihi! )
Quand à la puissance qui nécessite du ralenti à la Zhang Yimou, ou Ang Lee, faudra en causer aux concepteurs des StellaSW, et autres Saltiga...De même pour la sempiternelle distance, opposée au poids du leurre! D' abord, bon nombre de " DDC " flirtent avec un p'tit 25gr, ce qui nous éloigne, quelque peu, de l' ultra-léger, et, sauf à vouloir engranger des records, ou a crever l' oeil d' un carpiste, il n' y a pas d' intérêts particuliers à propulser votre leurre sur la rive d' en face...Mon expérience m' a amplement démontré que, plus important que la taille de la manivelle, ou le type de canne employée, le ratio poids/diamètre du fil utilisé est déterminant: vous pouvez avoir un fleuret nanotechno-de-la-mort-qui-tue-sa-race, si vous y cloqué du 28/100e, pour fronder une sauterelle sur hameçon de 14, vous allez en chier, grave!
" Le juste milieu...C' est pourtant pas compliqué, bordel! ", vous dirait ma compagne...Mais là, le grand braquet, les ratio 8/1, et les cheveux collés sur la tronche, ça facilite pas la visée, aussi!
Pour le reste de l' article, ça se laisse lire...si on est pas exigeant!
VLAM...Z' avez vu ce que je lui ai mis, au Dieu-de-la-Pêche-Vivant, hein...Va te faire le Galibier en cyclo-rameur, mec...PAF! Nan mais, pour qui y s' croivent, avec leur Porsche!?
Et l' autre salope qui l' trouve mignon...J' en reviens pas: j' suis maqué avec une fille pédé!
Vous voulez que je vous dise: y a plus d' saisons...!
Carpe diem...
Le Crank, c' est un leurre " tactile ", pour user d' une image, fausse, mais parlante...Surtout par rapport au Dropshot finesse, en verticale!
Et pour moi, ça me renvoit à ma prime jeunesse, et aux taxi-G7 diesel d' antan...Qui vous faisait monter avec un litre de lait, et redescendre avec une plaquette de beurre...Le Crank, ça secoue, quoi! Et c' est pour ça qu' on l' aime, nan...!?
Mais de là à l' apparenter au marteau-piqueur, faut pas exagérer...Vous pratiquez le Casting: no problemo! Mais si vous avez qu' un Stella sur Rodbar, attendez un peu, avant de vous suicider...Ou envoyez-moi votre fourbi: si ça peut vous dépannez, je crois qu' ils font des promos ComboCasting, chez Atlantkeur.virgule, on peut faire l' échange!?
- Dingue, les mecs, j' en avais oublié un bout...Voilà ce que c' est, de tirer à pétache: on perd le fil, et ce qu' il y a au bout
Ca s' appelle la FIN, je crois...! -

Dernière modification par Michel le pêcheur (07-11-2013 16:50:39)

Hors ligne

#2 29-10-2013 15:13:49

pike51
super-predator
Lieu : chalons en champagne
Inscription : 07-02-2008
Messages : 7 209

Re : Histoire de causer...

joli texte michel, apres je suis pas sur que l'article est été bien compris.
je ne crois pas que le but soit de dire qu'on ne peut pas le faire en spinning mais bien que c'est plus facile, pour l'utilisateur comme pour le materiel, en casting.
un spinning souffre beaucoup plus qu'un casting et si un stella sera assez robuste (heuresement vu le prix), un spinning à 150 balles vieillira tres vite alors qu'un revo sx crankera des années.

si ensuite on s'interesse à la distance il est bien evident que plus on lance loin, plus longtemps on peche....correctement.  si tu veux pecher une profondeur de 3m (ce qui inclus normalement de choisir un crank qui plonge à 3m). en admettant que le crank mette 5m à atteindre la profondeur voulu, si tu lances à 20m tu peche correctement sur 15m. si tu lance à 30m tu peche correctement sur 25.c'est mathematique


panizo alexis
"mieux vaut boire une kronembourg à la poste que d'attendre un cronopost à la bourre" gustave parking

Hors ligne

#3 29-10-2013 18:48:38

Michel le pêcheur
super-predator
Lieu : Nemours...
Inscription : 19-04-2012
Messages : 925
Site Web

Re : Histoire de causer...

J' avais bien compris ça, mais je tiens, toujours à relativiser une dialectique qui s' appuie sur des données ne recouvrant qu' une partie du spectre...En l' occurrence, des biotopes sensiblement différents que ceux pratiqués par nombre d' excellents pêcheurs sur ce forum, et dans ce magazine!
Par chez moi, le lit primaire est accessible, mais du bord, et par le travers, il est, quelque soit le matériel utilisé, peu " rentable " ( Quel vilain mot..Mais, bon, on est là, aussi, pour choper du fish, pas vrai!? )...La profondeur moyenne tourne autour des 2m50, moins, si on s' attarde en bordure!
Ce que je fais, et ton intervention me permet de préciser la chose...pêchant du bord, je me déplace constamment: les 15m pêchés correctement, vont s' additionner aux 15 suivants, et, en final, j' aurais pêcher , rigoureusement, la même distance, en trois postes, au lieu de deux, voilà tout!
Mais cela n' aurait aucune importance, si ma précision, à, disons, 20m, n' était largement plus régulière qu' à 30, ou 40m! À 20m, et dans mes bons jours, je suis capable de glisser, dans une coulée de nénuf', mon crank, ou OneUp...À 30/40m, on est dans le fantasme absolu, désolé de décevoir mes fans, je ne suis pas Lacoreesniuk!
Bien sûr, il y a des spots inaccessibles à l' approche, c' est pourquoi je me refuse à n' envisager qu' UNE méthode, et tel petit îlot, ceinturé de joncs, qui sépare le courant principal, ne pourra être atteint que par des lancers longs, et précis...Ce qui fait de la pêche, un plaisir toujours renouvellé!
Pêcher au Crank DD, dans ces conditions particulières, mais largement partagées par nombre de pêcheurs dans mon cas: sans bateau, et mobile, n' a, strictement rien à voir avec, par exemple, le quadrillage d' une zone d' un grand fleuve, ou, d' une rive d' un lac de retenue, qu' on pratique au sondeur, et à des profondeurs qui relèvent de l' exceptionnel, chez moi, ou dans des rivières similaires!
Après...J' appartiens à une génération qui ne se souciait pas de la " durabilité " de son Mitchell 810, et, quand j' ai repris, il y a quelques années, la pêche, quasi, quotidiennement, j' ai eu accés à un niveau de produits qui élimine ce problème...Du moins, je l' espère!
il est vrai que, parfois, la vitesse de votre " turn over ", me laisse quelque peu dubitatif..." User ", un Certate, ou un Stella, " casser " une Tenryu, ou une St Croix, en quelques années, relèverait, pour moi, de l' escroquerie pure et simple...Espérons que ça ne sera pas le cas!
Mais, comme d' hab', me voilà en pleine digression...Donc, pour en revenir à l' excellent article du non moins excellent concepteur/journaliste/pêcheur qu' est, à ce que je sache ( C' est à dire, il est vrai, pas grand-chose...! ), David Dubreuil, j' ai trouvé, qu' emporté par son enthousiasme, et son désir de partager ses convictions, notre ami ne lésinait pas sur l' argument-choc, et l' image attachante...Et c' est pas moi qui lui en ferait le reproche!
Sur la forme, du moins...parce que, sur le factuel de la chose, il m' a semblé qu' il y avait à redire: pour beaucoup, on parle, ici, d' une pêche occasionnelle, qui ne justifie pas forcément d' augmenter son stock de matériel lourd...Le fait est, que je pêche, largement plus que bon nombres d' intervenants, et de lecteurs de la revue ( Et n' y voyez aucune fatuité condescendante...Ou alors, si peu! ), et que j' arrive, avec ma vieille Roddy, à soulever la vase du canal, sans avoir à éviter soupières, chatte, et PC portable, malencontreusement ouvert sur quelque site de dealer!
elle fait le taf, et à l' aise, et mon 2508 tourne comme une horloge...Mais je reconnais percevoir, sans problème, le " broutage " caractéristique de mon Rick Cluun 3.5, se dandinant par 2m60 de fond ( Gabarit Freycinet de rigueur, oblige...! )!
En clair, je rappellerais, toujours, et sans faiblir, qu' il n' y a pas d' exclusive, à mon niveau de pratique, en tout cas...Je pêche sans problème, et sûrement mieux que si j' empruntais le matériel préconisé par David Dubreuil!
Et de même, si vous pêchez depuis vos débuts en Casting, il serait franchement ridicule, et contre-productif, de vouloir, à toute force, " maintenir la Tradition ", en se faisant chier à se coincer les doigts dans l' arceau du pick-up!
Et laissons les angles droits pour ce qu' ils sont: des tordus, tout juste bons à faire des cubes! D' ailleurs, vous avez déja vu quelque chose de moins voluptueux qu' un sein carré...Pouah!
Carpe diem...

Dernière modification par Michel le pêcheur (29-10-2013 18:56:24)

Hors ligne

#4 30-10-2013 09:16:33

pike51
super-predator
Lieu : chalons en champagne
Inscription : 07-02-2008
Messages : 7 209

Re : Histoire de causer...

salut michel
ton 2eme post donne bien plus de sens à ce que tu dis dans le 1er.
il faut dejà s'entendre sur ce qu'est un DDC; perso je pense que sa commence avec par exemple des CB350. ce qui n'a pas vraiment d'interet dans des fonds inferieurs à 3m à moins de vouloir nettoyer la riviere de ces dechets (ce qui reste louable comme intention, quit à rentrer bredouille autant ce rendre utile)
ensuite il faut admettre que les DDC ne sont pas, au contraire des SR ou mR, des leurre adaptés à une peche de bordure. à moins de pecher des postes comme des ballastieres taillées à la pelleteuse ou le fond est de 4m à 2m du bord (extrement rare en riviere comme en canal)
ensuite tu as raison concernant l'achat d'un combo specifique pour une peche comme tu la pratique. si on peut conçevoir l'achat d'une fibre+moulin ratio 5.1 pour coller dans un fagot qui servira à pecher en bateau, il est clair qu'un tel combo restera à la maison sur une peche du bord simplement parce qu'on est limité par l'encombrement et qu'on cherchera avant tout la polyvalence. ce qui n'est pas le point fort d'un ensemble DDC
pour resumé, l'article s'oriente plutot vers le pecheur qui souhaite pratiquer intensivement et correctement la peche aux DDC plutot qu'au pecheur du bord qui lui, choisira la polyvalence et changera de leurre en fonction des spots rencontré le long de la riviere et occasionnelement accrochera un DDC à son ensemble spinning (ou casting), inadapté certe, mais faisant le taf.
d'ailleurs si sa peut te rassurer j'ai balancer mes 1ers cranks bien avant d'avoir mes 1eres cannes casting wink


panizo alexis
"mieux vaut boire une kronembourg à la poste que d'attendre un cronopost à la bourre" gustave parking

Hors ligne

#5 30-10-2013 10:43:43

Papak
super-predator
Lieu : Qat-City 92370
Inscription : 17-01-2012
Messages : 3 034
Site Web

Re : Histoire de causer...

Il est bien ce post big_smile
Ca serait sympa que DD (bah il est ou DD?) vienne y poster un petit commentaire !
Je rejoins un peu l'avis de Michel sur le matos, sans pour autant renier les propos de David...
Le fait est que certains pécheurs ont la chance et les moyens d'avoir une canne pour chaque type de leurre ou de pêche, mais je pense qu'ils sont peu nombreux et que beaucoup sont plus dans mon cas (ou celui de Michel) a savoir que nous n'avons que 2 ou 3 cannes, et que si nous voulons tester une technique ou un leurre, et bien nous nous adaptons tant bien que mal...
Cela ne remet pas en cause le contenu ni la justesse de l'article de David (ni des autres), mais je trouve que parfois les articles sont trop "élitistes" dans l'approche du matériel.
Oui, il m'arrive d epecher aux swims, au jerks, au spinner et parfois même aux cranks avec ma St croix avid,ce n'est pas que cela m'enchante, mais j'ai pas les moyens ^^


Douce France, pays officiel de la quenelle épaulée !
Fred

http://lab2f.fr/

Hors ligne

#6 30-10-2013 11:18:36

pike51
super-predator
Lieu : chalons en champagne
Inscription : 07-02-2008
Messages : 7 209

Re : Histoire de causer...

c'est un probleme de moyen au depart quand le pecheur se cherche mais sa devient vite une question de choix.
on fini tjrs par privilegier 2 ou 3 types de peche qui corresponde à nos poste de peche et aussi à ce qu'on aime faire en essayant tjrs de concilier les deux pour prendre du fish.
c'est donc interessant, une fois qu'on sait ce qu'on veut, d'investir dans du matos approprié et de qualité (jai pas dis forcement cher)
perso je suis entierement d'accord avec david mais j'ai pas de canne crank. enfin, je l'ai revendu. simplement que le crank, apres essaie, ben c'est pas trop mon truc.
néanmoins j'ai tjrs quelques DDC à balancer au besoin. pis comme l'utilisation est anecdotique, je les passe sur ce que j'ai sous la main. si c'est une trinis H c'est tans pis
à contrario je peche beaucoup bigbait et la j'ai investi (3cannes,3moulins). mais sa represente 80% de mes peche donc sa devient essentiel pour pecher correctement, et dans le cas present aussi pour mon dos big_smile


panizo alexis
"mieux vaut boire une kronembourg à la poste que d'attendre un cronopost à la bourre" gustave parking

Hors ligne

#7 02-11-2013 04:36:38

Michel le pêcheur
super-predator
Lieu : Nemours...
Inscription : 19-04-2012
Messages : 925
Site Web

Re : Histoire de causer...

Pour moi, le DDC, c' est un Crank, quand la bavette fait pas loin la longueur du corps ( Par ex: le D-to, de Rap...), et je m' en sers quand je pêche " à fond ", même si le fond en question ne dépasse pas les 3m!
J' explique: plouf...Le leurre est flottant, je mouline ( D' ou l' intérêt d' un gros ratio - je dois tourner à 85 tdm -...Je m' éloigne de la norme, déja! ), en pivotant, ou en " tirant " sur ma canne, pour faire descendre le Crank rapidos. Résonnante, ou pas, faut pêcher avec des gants de baseball pour pas sentir quand la bavette tape au fond...À partir de là, je commence le tricot: je tire avec ma canne, suivi d' une récupération à la manivelle...Je tire, un 1/2 tdm...Chtonk! Je tire, 1/2 tdm...Chtonk! Je crois qu' on appelle ça, en français, " Bottom-tapigner "...!
" Et pourquoi un DDC, alors que la profondeur ne le requiert pas...!?", vous allez dire, chiants comme je vous connais!
Parce que, avec un MR/SR, ton crank remontant, il accédera moins vite à fond...Si vous visualisez la nage du Crank dessinant une lame de scie, les dents sont plus " espacées ", et aplaties, longues, bref, vous quittez le fond trop longtemps, et galérez à y revenir...À moins de mouliner plus, plus vite, et de pivoter sur 180°!
Voilà pourquoi je pêche avec du DDC, par 2m50...Et c' est plus chiant à expliquer qu' à faire! C' est comme ça que je pêche, et je " laboure " pas plus qu' en traînant un Jig de 21gr, plus le teaser ( Ce qui nous donne, en moyenne, du 25/28gr du bout! Et, même avec mon nylon, je ressens bien quand je cogne un obstacle quelconque...!
En fait, tout se fait au " feeling "...Et par l' expérience! J' ai, depuis que j' ai touché mon premier 810, préféré les ratio rapides ( Qu' on peut " modérer " plus facilement, de manière plus zen, que le contraire...J' ai jamais apprécié la coke! ), Mais, en lisant l' article de Ryusuke Hayashi, qui change de plomb ( Ca, je le fais, et peux, sans problème, le comprendre..), passant de 28 à 40gr (!?!), pour " gagner " NEUF secondes, et comme ce gain lui semble insuffisant ( Tu m' étonnes...! ), il change de palette, pour gagner, cette fois ( excusez du peu...! ): DEUX secondes de rabiot! Tout ça, au détriment de la légéreté du combo, et des vibrations réduites, comme la palette du leurre...!
Qu' on se méprenne pas sur ce que je dis...Il n' y a AUCUN RICANEMENT subreptice, seulement une totale, et profonde, incompréhension!
Il est clair que je ne pratique pas la même activité...Quand je lance, à 25m, mon OneUp 5", lesté à 4gr, j' attends les 6, ou 16 secondes, nécessaire pour que mon leurre se pose sur le fond ( Mon nylon m' avertit...), et je commence à pêcher ( En ayant, toujours, balancer un p'tit ferrage, au cas-z-où! ), et mes jets suivants viendront encadrer ce premier lancer, pour compenser la dérive, le courant, l' accroc intempestif d' un végétal quelconque...Mais il est rare que je réajuste ma plombée pour gagner...10s! Si mon leurre met 17s pour arriver au fond, je préfère, de loin, conserver une plombée la plus légère qui soit, plutôt que de me coller 10, ou 12gr de plus à mon montage...Perdant, de fait, ainsi, ma capacité à faire bouger mon leurre, limitant l' effet d' aspiration...Bref, tout ce qui fait l' avantage de toujours préférer " le plus léger au moins lourd ", pour, mal, paraphraser Duborgel!
Bien sûr, il n' est pas question, ici, de comparer ce qui ne peut l' être...Je n' ai pas de sondeur sur mon épaule, et mes " pattern ", je les découvre, bien souvent, en prenant le poisson...Le farfouillage qui précède l' action ne pouvant, décemment, être qualifié de " mathématique "...Bien qu' approchant, par certains aspects, le zen, et son goût des questions insolubles!
Mais c' est moins le problème, que la solution, qui me fait prendre conscience de l' abîme qui sépare nos pratiques communes, si ce n' est, parallèles...Dans ma pêche, il n' y a, décidémment, pas place pour les secondes, les fractions de grammes, les équations à six inconnus!
Mais je vous rassure...Je me marre bien, quand même!
Carpe diem...

Dernière modification par Michel le pêcheur (02-11-2013 04:49:06)

Hors ligne

#8 02-11-2013 09:49:12

Papak
super-predator
Lieu : Qat-City 92370
Inscription : 17-01-2012
Messages : 3 034
Site Web

Re : Histoire de causer...

On va simplifier les variables des deux equations (Michel "tranquille le chat" et Ruysuke "gratte les secondes")...
Michel + (experience×temps libre+peche loisir)= ton style !
Ryusuke + (experience×{competition+classement compétitions / sponsors} / obligation de resultats)= faut du fish et vite !!!
Cela rejoins un post ou je parlais des différences d'approche et d'analyse sur nos techniques respectived...je ne pense pas que l'une soit meilleure que l'autre,mais elle reflète bien le monde qui peut separer deux pecheurs pour la recherche d'une même cible big_smile


Douce France, pays officiel de la quenelle épaulée !
Fred

http://lab2f.fr/

Hors ligne

#9 07-11-2013 14:02:07

david.dubreuil
Administrateur
Lieu : Bonnetan GIRONDE
Inscription : 19-06-2007
Messages : 687
Site Web

Re : Histoire de causer...

Désolé de prendre le sujet à la bourre, mais je reviens tout juste d'Espagne où j'ai tenté de pêcher avec la technique de Michel, c'est à dire en spinning aux DDC par 5 mètres de fond : résultat, mon moulinet est au garage, j'ai les deux bras dans le plâtre et je tape sur mon clavier avec ma langue...
Et c'est en revenant et en apercevant le 3ième post de Michel que j'ai enfin compris que ce dernier pêchait aux DDC comme moi au texan et jig... Et j'ai enfin compris son raisonnement.


Mieux vaut allumer une chandelle que de maudire l'obscurité.

www.david.dubreuil.over-blog.com

Hors ligne

#10 09-11-2013 11:47:19

Michel le pêcheur
super-predator
Lieu : Nemours...
Inscription : 19-04-2012
Messages : 925
Site Web

Re : Histoire de causer...

Vous ai-je dit que j' ai habité, quelque peu, en Espagne...C' est dire si j' en ai vu, des touristes français qui, voulant resquiller leur place à la corrida, se sont fourvoyés en prenant l' entrée des artistes ( Entrada de los Artistas...Dans le baragouin local! )...Le DD ne trompe personne ( Du moins, je l' espère...)!
On peut ricaner sur ma façon de pêcher...Je relève le défi: on verra bien, avec 6 gr/litre de Tetracab' dans le sang, qui nique qui!?
C' est une façon de (mal) causer, hein, ça fait longtemps que j' ai arrêté la voile...En fait, je suis tellement pédé que j' en suis devenu gouine!
Carpe diem...

Hors ligne

#11 13-05-2014 05:54:17

Michel le pêcheur
super-predator
Lieu : Nemours...
Inscription : 19-04-2012
Messages : 925
Site Web

Re : Histoire de causer...

Je vais pas me répandre sur le forum, et risquer une vague de suicides: je squatte donc mon terrier...C' est parti!
Le Temps passe, et nous voilà, déja, à l' édito # 53 de notre bible halieutique...
Qui nous apprend, outre l' adoration mystique que porte Manu Norena envers les structures administratives qui prétendent régir notre passe-temps favori, que la généralisation, même effectuée pour la bonne cause, n' est jamais probante...Relisons donc, pour vous en persuader, ce petit édito:
La mathématique a toujours fasciné les débateurs ( Et les fora...! ): sa rigueur scientifique, son imparable logique, sa force de conviction ( effective, ou prêtée..), emporte l' enthousiasme...Et voilà nos rétiaires rhéteurs se balançant à la face, chiffres et résultats, dans le vain espoir de remporter le match: foin d' arguments, place à la statistique!
En l' occurrence, c' est sur  le nombre de pêcheurs, et surtout ce que l' on peut en dire, que se situe le problème...On résume: là où l' une ( La FeuNeuPeuFeu..) voit, et compte, un large million, gras de ses sept chiffres, l' autre ( Manu Norena, l' auteur..) ne distingue, péniblement, qu' une petite, et minable, realité, sur six malheureuses colonnes!
Perso, j' ai pas d' avis sur la question...Si ce n' est que j' aurais ni peine, ni remord, à être le seul pêcheur de France: j' aime pas la foule, et je déteste les activités de groupe!
En fait, je ne crois pas à la valeur prophétique d' une statistique, fut-elle extirper de la casquette Ricard du Prophète lui-même...Et, de même, j' en ai rien à battre du nombre de chiards qui se tripotent la gaule: ces 10% sont significatifs de rien, si ce n' est d' une éventuelle bonne entente familiale, et présagent rien de plus!
Après tout, il fut un temps où la quasi totalité de la jeunesse teutonne s' est appelée hitlerienne, et regardez où en est l' allemagne d' aujourd' hui...Ou, si vous préférez, c' est pas parce que on jouait, gamin, au docteur avec la fille de la concierge, qu' on va finir chirurgien!
La jeunesse n' est l' avenir de rien, même pas des jeunes, d' ailleurs, et encore moins des vieux...Manquerait plus que ça!
Et pas plus de la Pêche...Mais si on veut voir, dans ce chiffre, une signification sociologique, faudrait plutôt regarder vers l' expression d' un coût ascendant, concomittant à une baisse du pouvoir d' achat des classes moyennes...Comme n' aura pas manqué de le souligner Numa Marengo, dans la 17e édition de la Pêche et Platon ( Bibliothèque de la Pléiade, éditions Gallimard, Paris 2026 )
De même, pour les 77%...Chiffre pour le moins optimiste...Qui seraient: "...Pratiquants et lecteurs de revues halieutiques réguliers..Acheteurs de matos..Et qui vivent et respirent pêche..", comme...MOI!?!
Reprenons la calculette...63% de majeurs ( Plus des femmes, 4%...Eternellement mineures, évidemment! ), et...Ben, rien d' autre: on vire les cartes des gosses ( C' est pas eux qui payent...! ), des congés payés, des glandeurs d' un jour, des utilisateurs de grenades, filets, nasses...Bref, les dilettantes nuisibles, quoi!
Et on introduit les meufs...Finalement, c' est cool, les maths!
Dreling, dreling...Je pose 4 et je retiens personne...63 + 4 = 67%, point barre!
Et c' est là que ça grince, parce que, présupposer que ces 67%, sont, dans leur totalité, des praticiens acharnés de la chose, relève, à mon sens, de l' utopie ( Ou, plus sûrement, du cauchemar! ) pure et simple...Et, in fine, fait de tout porteur de carte annuelle de pêche, un afficionado inconditionnel de la pratique halieutique!
C' est peut-être vrai partout ailleurs, mais pas à Nemours, je peux vous l' assurer...Ici, parmi les pêcheurs rencontrés, vous avez du viandard commun, qui pêche pour la gamelle...
Du prisonnier des habitudes familiales, qui traïne son ennui, et son Sandra, derrière Papa...
Du testeur de chaise de jardin, qui digère l' abus de Ricard de l' apéro de midi, en pensant à celui du soir, tout en surveillant ses bouchons ( Celui de sa ligne, et ceux des litrons de beaujolpif, qui restent à dépuceler! )...
Les trois gosses du voisin, qui adorent regarder crever, dans un seau en plastoc ( Sans eau, évidemment...Où serait le plaisir!? ) tout ce qu' ils arrivent à grappiner, quand ils arrêtent de hurler, et d' asperger leur petite soeur ( Qui, elle, préfère torturer les insectes! ), sous les yeux attendris de leurs connards de géniteurs...
Sans oublier l' immanquable " pro ", en maillot Decaux, qui te récite les patterns des 193 participants des derniers BassMachin de Ploucville, Ohio, jusqu' à ce que tu accroches, avec ostentation, ta Suissex/octopus fétiche, pour qu' il se décide, enfin, à dégager, dans la crainte d' être vu avec un pareil ringard, qui sait, même pas, que le cuillère, c' est, carrément, obsolète!
Bref, derrière le mirage d' une généralité, il y a autant de définition de la pêche, et du pêcheur, qu' il existe de pratiquant de la chose...Bonjour la rationalité!
Et tous ces braves gens font partie intégrante de ces fameux 67%...Mais, si on excepte le lieu géographique ( Le bord de l' eau, pour faire simple..! ), et la similitude de la pratique et du matos ( Dans une toute petite mesure...Faut, quand même, pas charrier! ), ils n' ont pas grand-chose de commun...Si ce n' est ma profonde détestation!
Du coup, les 67% d' aliens perdent, salement, de leur cohérence première, relativisant, par là même, leur importance majoritaire...C' est rien qu' une facilité de travail, un outil simplificateur, une statistique, quoi!
Et, si je peux comprendre le goût pour les chiffres d' une institution qui en dépend directement, j' ai du mal à percevoir l' intérêt du pêcheur lambda pour les mêmes...Sans afficher un élitisme universellement réprouvé, je me demande quel sentiment nous devrions ressentir à l' idée de retrouver les 2 000 000 d' encartés disparus, durant le 1/2 siècle passé!?
En ce qui me concerne, en tout cas, certainement pas la joie...Alors, réjouissons-nous de la disparition des pêcheurs, en espèrant qu' elle soit, quand même, plus rapide que celle des poissons!
Pour ma part, je m'y emploie avec la dernière énergie: dope, sexe, excés de toutes natures, je mets tout en oeuvre pour laisser la place aux jeunes...Vous pensez bien!
Carpe diem...

Dernière modification par Michel le pêcheur (13-05-2014 20:59:37)

Hors ligne

#12 13-05-2014 10:19:25

byron722
super-predator
Lieu : Eschau
Inscription : 28-04-2011
Messages : 636

Re : Histoire de causer...

Michel le pêcheur a écrit :

Sans afficher un élitisme universellement réprouvé, je me demande quel sentiment nous devrions ressentir à l' idée de retrouver les 2 000 000 d' encartés disparus, durant le 1/2 siècle passé!?
En ce qui me concerne, en tout cas, certainement pas la joie...Alors, réjouissons-nous de la disparition des pêcheurs, en espèrant qu' elle soit, quand même, plus rapide que celle des poissons!
Pour ma part, je m'y emploie avec la dernière énergie: dope, sexe, excés de toutes natures, je mets tout en oeuvre pour laisser la place aux jeunes...Vous pensez bien!
Carpe diem...


C est une argumentation sensée, dont je partage certains points.

Aujourd hui, on sait ce que l on a (tu a dressé un panorama partielle de notre communauté, ils manquent encore quelques pointures!) mais on ne sait pas ce que l on aura...
Et quand on voit le comportement de la MAJORITE des membres de notre communauté, on a vraiment de quoi etre inquiet en cas d augmentation massive mais improprable, du nombre de pecheurs au bord de l eau...
C est comme à l école, s il n y  a pas un "bon" apprentissage au depart, c est l echec (ou le carnage et la désolation pour la peche) à l arrivée...
Chez moi, le nombre ce catres vendues baisse mais pas le nombre de pecheurs, bien au contraire, c est frappant sur les 3 dernieres années...


La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.

Hors ligne

#13 16-05-2014 16:46:04

zatoichi
Administrateur
Lieu : Beaujolien :)
Inscription : 03-03-2008
Messages : 8 423
Site Web

Re : Histoire de causer...

Michel le pêcheur a écrit :

c' est pas parce que on jouait, gamin, au docteur avec la fille de la concierge, qu' on va finir chirurgien!

Si ya pas de copyright, je vais te l'emprunter celle-là big_smile


Z@t
''Donnez un poisson à un homme, il mangera une journée, apprenez lui à pêcher, il mangera toute sa vie" Lao Tseu
"Si Dieu a fait l'homme à son image.... c'est un sacré connard!"   Toorop
                   ><<<(°> Fresh Water Gamer   <°)>>><

Hors ligne

#14 17-05-2014 01:54:04

Michel le pêcheur
super-predator
Lieu : Nemours...
Inscription : 19-04-2012
Messages : 925
Site Web

Re : Histoire de causer...

Dépêche-toi de l' utiliser, parce qu' il n' y a pas que les pêcheurs et les poissons, qui disparaissent...Les bignoles, et leurs fifilles, elles aussi, se font rares!
" Tout fout le camp, ma pauv' dame...À part CELUI-LA, qu' en finit pas de taper l' incrustre, l' fumier! Si c' est pas malheureux, quand même...Un si gentil forum! ".
Carpe diem...

Hors ligne

#15 31-08-2014 01:29:49

Michel le pêcheur
super-predator
Lieu : Nemours...
Inscription : 19-04-2012
Messages : 925
Site Web

Re : Histoire de causer...

N° 55 -
Si D. Dubreuil, page 86, vous pronostique la fin du Skipping, moi, je vais vous parler de ses débuts...En l' occurrence, de ma première fois!
En ce temps-là, le Loing était une vraie rivière, qui pouvait changer, 3/4 fois, d' aspect sur 200m: rivière placide et verte, s' accélérant brusquement en rétrécissant, pour se transformer, sur un socle de blocs rocheux, en un courant transparent, peignant de longs herbiers ondulants...Un vrai paradis!
Il y avait, un peu en amont de Pont-de-Dordives, une langue de terre, terminant un long calme, qui barrait une bonne moitié de la rivière, créant, comme couramment, un magnifique remous, profond de 2m70 ( Oui, je l' ai mesuré! ), en son centre: un spot de rêve, si le courant, usant la berge abrupte dominant le dit-remous, n' avait fait basculer un arbre en son milieu!
Il était là depuis un bout, cet arbre, et feuilles et branchettes étaient parties, depuis longtemps, s' envaser dans le port du Havre, laissant le tronc, et quatre grosses branches, rendre la moitié du remous inaccessible: la seule possibilité consistait à échouer la barque sur la langue de terre, et pêcher la partie gauche, en lorgnant tristement sur la piscine, protégée par ses barrières de bois!
Un jour, que je tentais, une fois de plus, d' accéder à ce spot interdit, je propulsais, dans un tir rasant, mon FatRap silver qui s'engouffra, allelouya, dans la soixantaine de centimètres libres, entre branche et eaux...Il filait, le gros dodu, survolant mon bonheur, et chaque nanoseconde de vol augmentait la durée de sa nage future!
Arrivé à moins d' un mètre de la berge, il plongea vers la surface noire...Il me restait plus qu' à le laisser couler, le plus profond possible, et je me faisais fort de sortir, même Moby Dick, de sa forteresse!
C' était au siècle dernier, le mien donc, et le "skipping" n' existait pas plus de fait, qu' en vocabulaire...Comment dire, alors, ma surprise de voir mon Rapala, au lieu de s' en tenir aux lois habituelles de la physique, effectuer ce qu' on appelait, encore, qu' un ricochet, et aller percuter la berge: j' en oubliais de refermer et mon pickup, et ma bouche béante!
Sans incidences particulières, d' ailleurs, car, contrairement aux leurres de l' ami Dubreuil, qui ont l' amabilité de rebondir, et de se laisser tomber au ras de la berge, le mien, lui, s' agrippa férocement, et définitivement, à quelque racine mal placée, de ses deux triple n° 2!
Je vous passerais le flot d' obscénités diverses, et le pataquès qui suivit, pour décrocher cette saloperie de sa gangue végétale: après avoir, vainement,gifler l' eau à maintes reprises, d' une, trop courte, branche, puis de mon épuisette, je dus grimper sur le tronc, pour récupérer le traitre...Ce qui n' aurait pu être qu' un contretemps facheux, tourna, définitivement, la chance, à la différence de l' Histoire, ne bégayant pas, en Götterdämmerung!
Une quinzaine de jours plus tard, en effet, un affreux connard, se prénommant René, et se prétendant mon ami, extirpa, de la berge surplombante, et sur un gardon de 20cm, un broc abruti, d' un petit 98, et qui finit, bien fait pour sa gueule, au congélo...Le broc, pas René, hélas!
Alors, vous savez ce que j' en pense, moi, de la mort probable du skipping...Vous voyez: on peut se comprendre sans même parler, des fois!
Carpe diem...

Dernière modification par Michel le pêcheur (30-10-2014 08:16:55)

Hors ligne

#16 30-10-2014 14:33:23

Michel le pêcheur
super-predator
Lieu : Nemours...
Inscription : 19-04-2012
Messages : 925
Site Web

Re : Histoire de causer...

N° 56 -
La vie, d' ordinaire chiante, et interminable, a, parfois, de bons côtés: quand vous sortez du noir, troué-fendu, mais vivant...Quand votre lancer de compét' se solde par 2/3 coups de dreling-dreling, qui vous balancent le méga-shoot d' adrénaline...Quand vous rencontrez l' amour de votre vie ( Qu' était - et est encore! - bonne des deux côtés, d' ailleurs! ), et...Quand vous avez eu l' idée de génie de vous payer le numéro 56 de Predators!
Entendons-nous bien: le seul article que j' attendais n' y était pas...Nib de nylon primordial...Que dalle...Pub mensongère, ou panne de stylo/stylet, j' attends encore les arguments définitifs qui m' auraient permis de clouer le bec des utilisateurs de tresse! ( Si les Japonais se mettent à faire grève...Où va le monde, je vous le demande!? )
Bien sûr, il y a les aventures de JCD chez les amères loques, qui, articles après articles, me donne raison de détester, et la compétition, et les américains...Au prix, tout de même, d' une photo Tarzan-Milka qui frise l' obscénité...Surtout pour moi, qui suit, il faut bien l' avouer, plutôt Panda-Nutella!
Et les délires socialistes de l' autre féline, Rrose Sélavy, qui assume, sans barguigner, un réjouissant, et salutaire, mauvais goût Chryslerien...Si on veut bien faire abstraction de ce que j' espère être qu' une passagère décalcomanie, tant il est vrai que la rondeur tentatrice de cette adorable épaule semble se courber sous l' injure de cet impardonnable graffiti...Ne me dîtes pas que vous êtes, en plus, abonnée à Canal et Libé, chère Nelly!?
Bref, le numéro serait agréable, comme à l' ordinaire, bien qu' il soit empli de sujets dont j' ai, à strictement parlé, rien à battre: la Finale du Défi Predators!? je compète pas...La pêche au Sri Lanka!? Je savais même pas que ça existait encore...Reste, à part le reportage Icast, toujours utile pour savoir pourquoi votre banquier vous fait la gueule, le (très) court article de J. Servonnat, sur les SS ( Les StreamSwims...Pas d' affolement, j' ai toujours pas de rubrique! ), un truc sur la bouffe en mer ( Nan, ça parle pas de dégueulis...C' est le menu, le reste coule de source, si je puis dire! ), et l' excellent article de David Dubreuil qui vous explique, de façon magistrale, et pour les utilisateurs de tresse, je crois, l' art et la manière de scier du bois, en barque...C' est long, mais il parait que c' est bon!
" Et c' est tout...!? ", vont s' écrier les goinfres...!
Meuh nan...C' était l' apéro...Les tapas...Les doigts dans l' gosier...Le p'tit fixe de bourrin qu' on s' envoit, avant la bonne grosse dose de Perf', pour pas se coller au plafond quand le speedkristal commence à vous liquéfier le bocal!
Ca commence, mezzo voce, par un édito jésuite, insidieux, et superbement méchant, qui vous colle, instantanément, la bave au groin...Numa, bien évidemment, ne parle ni de politique, ni de pêche ( D' ailleurs, est-ce qu' il pêche, seulement...Rien n' est moins sûr! ), mais d' architecture: ligne générale bétonnée, et charpente savonneuse...Ou l' art et la manière de déconstruire la ligne Maginot!
Quand on s' appelle Marengo, on a pas de mal à se prendre pour Napoléon, et quand on joue à l' empereur, on finit par botter le cul de son favori...Qui s' appelait...Aah, les bégaiements de l' Histoire...Roustan! Le monde est petit, hein...Ca vous ferait croire aux dieux, un truc pareil...Ou au Diable, pour le moins!
Poursuivant notre cheminement éditorial, nous arrivons à ce qui reste, pour moi, une énigme: pour quelle(s) raison(s), en excluant le désir de montrer, par l' entremise de Mr François, qu' elle, hélas pour elle, ne manque pas d' air, la FNPF vient-elle se prêter à ce curieux exercice..." Bizarre..", aurait dit Jouvet!
Glissons, mortels, toujours plus loin, et plus profond, et arrivons, enfin, à ce qui est, à mes yeux, la substantifique moelle de cet os à ronger: l' article de notre bon rédac' chef préféré, intitulé: " De l' ouverture en politique..."!
Ce qui ne manque pas de piquant, puisqu' il vient, quasiment, clore cet excellent numéro..." Aah, les hasards de la pagination, tout de même...!".
Ahem...Si vous pensez ça, vous devez être de gauche, hein...Comme ce coquin de Numa, nan!?
Moi, c' est ce que j' aime, chez Numa Marengo...Cette intelligence teintée de nostalgie humaniste, ce désir indéracinable du bien, du bon...Ces renvois constants à une démocratie utopiste: Numa incarne le gauchiste que j' aurais voulu être...si j' avais été de gauche, oeuf corse!
Mais attention, hein, je dis pas socialo, ou trotsko-libéral, ou coco à face humanoïde, je dis - de gauche -, mais il faut le comprendre par rapport à ma propre position, bien évidemment: Numa est de gauche comme je suis facho...Atypique, quoi!
Vous pensez bien...Si il suffisait de se coller une étiquette sur le front, même national, ou socialiste, ou les deux, pour devenir intelligent, omniscient, parfait...Ce serait d' un chiant, je vous dis pas!
Ceci dit, je vais pas vous faire un résumé de cet article gouleyant...Lisez-le, vous verrez bien!
En attendant, il faut, quand même, que je m' insurge contre cette manie de s' en prendre au vocabulaire, quand il n' est qu' un moyen pour celui qui l' utilise...Comme on designe l' arme coupable, en évacuant l' entière et unique responsabilité du tireur...Et que je précise quelques désaccords fondamentaux sur sa vision, un rien manichéenne, de l' Etat, et de la réciprocité, " maneuvre d' assujettissement totalitaire ", et des rapports sociaux, et de la démocratie, faisant, comme tout bon et gentil " gauchiste " ( Les guillemets modérateurs s' imposent...Faut pas charrier! ), la part belle à l' Economie...Normal, au demeurant, papa Marx, vieille racaille anti-libertaire, étant bien (un peu) philosophe, sociologue, et (très) économiste!
Qu' on y ajoute une dose de " Rousseau-isme " pseudo-chrétien, et bingo...On se retrouve avec, pour seule monture, une " espérance " à venir, cornaquée par un " sens " historico-immuable...Le bon peuple n' ayant plus qu' à s' accrocher à la queue du mammouth, pour se voir transporter vers l' avenir radieux du p'tit matin du Grand Soir!
Je crains, si j' en crois ce que j' ai vécu, que ce soit pas si simple...Mais je peux me tromper!
Ceci dit, je donnerais pas un kopek pour sauver la FeuNeuPeuFeu: comme quoi, on peut avoir, peu ou prou, des objectifs communs, tout en étant d' accord sur pas grand chose...Vous voyez un peu le pataquès que ça sous-entend: on est mal barré, les mecs!
Et si, in fine, la pêche était, en fait, qu' un complot fascisto-abstentionniste, pour favoriser une prise de pouvoir autoritaire...Faites gaffe, les mecs, si ça se trouve, vous bossez, déjà, pour Darth Vader!
Carpe diem...

Dernière modification par Michel le pêcheur (10-02-2015 04:08:01)

Hors ligne

#17 09-07-2015 09:56:14

Michel le pêcheur
super-predator
Lieu : Nemours...
Inscription : 19-04-2012
Messages : 925
Site Web

Re : Histoire de causer...

#60...Déjà!
Comme d' aucuns ont le vin mauvais, et/ou, la défaite rancunière, j' ai le triomphe excessif...C' est, si c' était possible, plus fort que moi: je suis mauvais gagnant!
Je le voudrais, que je pourrais pas...J' arrive même pas à être faussement modeste! Déjà que je me faisais une joie de dénigrer l' article de David Dubreuil, je vous dis pas le plaisir que j' ai ressenti, à la lecture du publi-reportage, sur la Water Wolf...Un bref instant, je me suis senti comme Satan, apprenant que la Marie était en cloque: ça vous ferait croire en Dieu, des trucs commak!
Le reste de la revue ne contiendrait qu' un copier/coller des 96 premières pages du Bottin téléphonique de l' administration ex-socialiste de Luang Prabang, que ce serait, quand même, à marquer d' une pierre aussi immaculée que la conception de la Marie sus-nommée...Pensez donc ( No stress...C' est juste une formule! ): écrit noir sur blanc, dans une revue halieutique on ne peut plus sérieuse...Je cite:
- " ..LE BROCHET CIBLE RAREMENT LA TÊTE DES LEURRES, OU DES VIFS.." -
C' est beau comme du Serge Lama...J' en avais la larme à l' œil!
Vrai, depuis le temps que j' essaye de partager cette évidence...Et même si ça arrive bien trop tard pour que ça change pas grand chose à quoi que se soit, j' avoue avoir eu quelques difficultés à tourner la page! Encore dix ou quinze ans, et je pourrais lire que, tous comptes faits, il n' y a pas plus d' avantages à pêcher Casting, qu' à bouffer du poisson le vendredi...Et que le 1er Mai sera, officiellement, décrété - Fête de la Paresse -!
"..The Times They Are A-Changin'.."...At last!
En attendant, le temps d' aller confronter, une fois encore, l' errance théorique à l' évidence pratique, et je reviens vous mettre en garde de la plus pernicieuse des attitudes de l' humanoïde, confronté aux Grands Mystères Insondables de Dame Nature...L' anthropocentrique anthropomorphisme!
Carpe diem...

Dernière modification par Michel le pêcheur (09-07-2015 10:00:53)

Hors ligne

#18 09-07-2015 12:34:00

guigui_73
peacock
Lieu : Chambery
Inscription : 07-02-2014
Messages : 358

Re : Histoire de causer...

Je pense que tu devrais quand même ajouter un triple sur l'avançon de ta Suissex, histoire de valider avec certitude cette théorie. Déjà que Prédators, qui prone le no-kill il me semble, se met à écrire sur la pêche aux vifs...
Enfin j'espère que ceux qui pêchent le bec au spinnerbait s'en sont rendu compte aussi.

Pour ma part ça fait 2 ans que j'essaie en vain toutes les animations qu'on trouve sur les magazines, blogs et forums, genre vairon blessé, gardon désorienté et autre blanchaille affolée, le leurre qui imite le prédateur ou la proie, la nage nonchalante ou le poisson sous speed, sans oublier les animations en dent de scie, pêche à gratter, tremblements, linéaire... (je vous fait cadeau des anglicismes), et finalement c'est en imitant la fuite d'un escargot presque grabataire que j'arrive enfin à prendre du black! Et plusieurs par sortie s'il vous plaît.

J'me d'mande même si c'est pas fait pour préserver la "ressource halieutique" ce genre de conseils.


Guillaume

Hors ligne

#19 10-07-2015 22:05:06

Michel le pêcheur
super-predator
Lieu : Nemours...
Inscription : 19-04-2012
Messages : 925
Site Web

Re : Histoire de causer...

Si la redondance est de moi, l' abus de syllabe, c' est ( Déjà, encore...Toujours, quoi! ) la faute des Grecs! Ceci dit, on va pas faire l' épicier: si le mot exprime la chose, y a pas de raison de pas s' en servir, nan!?
Et pour l' exprimer, il s' en prive pas, car anthropomorphisme centripète, il y a...Je peux vous l' assurer!
Et spécialement, quand on cause pêche aux carnassiers...Car je sais pas si la carpe est vraiment muette, ou juste timide, mais le broc, lui, y cause...ou plutôt, " on " se gène pas de le faire causer...Et réfléchir, supposer, supputer, envisager, prévoir, échafauder, ad nauseam!
Si j' en crois la littérature halieutique, on aurait plus que tort de ne voir, dans ce cylindre ichtyophage, qu' un goinfre prognathe...Car si il bouffe, et chie, comme tout à chacun, il pense aussi, le brocnin!
Tout comme BHL, quoi...Voire mieux, peut-être, allez savoir!
On savait déjà, par sa faculté à (nous) prendre la tête, qu' il maîtrisait, sans problèmes apparents, géométrie dans l' espace, théorie des cordes, projections spatiales et connaissances d' ondes aussi subtiles qu' incertaines, quant à leur localisation précise...Et je vous cause pas des stratégies d' accaparement, digne d' un wonderboy de Wall St, et de la maîtrise du camouflage...Mais qui aurait pu deviner son aversion pour le manque total de discrétion d' un bdl d' acier, précédent le soupir d' ange d' une Lusox #3!
C' est à se demander si, entre deux nuggets, il se fait pas une p'tite partie d' échec...En aveugle/simultanée, œuf corse!
Je rassure la foule: l' anthropomorphisme ne touche pas QUE la pêche du broc, ni la pêche - toute courte -, d' ailleurs...Pour avoir pratiqué l' ornithologie de terrain ( Et de colloques, débats, réunions, et symposiums...! ), et grenouillé dans le " milieu " naturaliste , je peux vous dire qu' on a rien à envier à qui que se soit: " cruauté " du prédateur, pillage de la ressource, par des bestioles parfaitement insensibles à la, pourtant simple, notion la plus élémentaire de gaspillage, sexualité débridée, et stakhanoviste ( Et donc, par le fait, ignominieusement invasive! ), ces saloperies, toutes espèces confondues, semblent vivre que pour nous faire chier!
L' homme est un LOUP pour l' homme...Et pas le contraire! Et c' est pas le chaperon rouge, espèce disparue, elle, depuis un bail, qui dirait le contraire!
En clair...On prête qu' aux riches!
Et donc, voilà Maître Grangousier " pratiquant la chasse à l' affut ", " jouant de l' effet de surprise ", " préférant " telle ou telle couleur, vibration, météo...Voire, même, parfois, la gauche, plutôt que la droite! ( Je parle de rives et bordures...Vous faites ce que vous voulez! )
Il " rechigne " à " monter " (!?!) sur un leurre, préférant ( Encore! ) " mordre " votre plompal, par pure agressivité, ou/et pour préserver son - lebensraum -...Profitant, sans barguigner, du caractère ambigu d' un vocabulaire pauvrement humain!
J' exagère !?...Ok, mais rassurez-moi, quand même: quand le gardon de David Dubreuil " suit " son leurre, et que son chien " verse dans l' acte violent, en réaction, et sans retenue aucune ", pour attraper le diptère vagabond, on doit bien entendre QUE mouvement musculaire et impulsion nerveuse...De la pure mécanique physique, basique, et vierge de toute subtilité et intention subreptice...Le réflexe du chrétien, tendant la joue, quoi!
Mmmh bon...Si vous le dites!
Mais, pourtant...Quand le brochet fait preuve, à l' égard d' une caméra subaquatique, de " curiosité ", surprenant, par là même, le pêcheur-observateur-testeur...Ou qu' il délaisse le gras rotengle adipeux, au plus chaud de l' été, pour picorer du menu-fretin de saison...Sommes-nous, encore, très éloignés d' un quelconque anthropomorphisme!?
D' autant que, je crois me souvenir, d' ailleurs, que la sempiternelle assertion avait été illustrée d' une allusion au peu de goût qu' " ON " aurait, à bouffer une grosse choucroute, ou un islamique couscous, en plein cagna...Pour, en quelque sorte, " justifier " le choix alimentaire de la poutrasse...Comme je vous le dis!
Je ne peux que vous inviter à vous (re)plonger dans la littérature spécialisée, et les contributions des uns et des autres, pour dénicher vos propres exemples...Que vous n' aurez aucun mal à trouver, tant il est vrai que vous, comme moi, sommes plus qu' enclins à transposer ce qu' on est supposé connaître sur ce qu' on a peu de chance de savoir un jour, plutôt que de faire l' impasse sur la question:
- " À quoi peut bien penser un broc, en regardant passer un bout de ferraille tourbillonnant, hérissé de pointe, et arborant quelques points de couleur...!? " -
Etant d' un naturel pessimiste, encore que réaliste, tout ceci m' a fait remonter en mémoire, la sage parole d' un maître zen: " Ne te pose pas de question dont tu n' aimerait pas entendre la réponse...".
Ce qui, à défaut d' éduquer le bon peuple, m' offre une conclusion qui me satisfait parfaitement...Carpe diem.

Hors ligne

Pied de page des forums